La gendarmerie française passe au tout Linux Ubuntu en 5 ans

January 31, 2008

Cela fait bientôt deux ans que la gendarmerie nationale teste en grandeur nature les bienfaits des logiciels libres – OpenOffice, Mozilla Firefox – dans un environnement Windows.

A présent, elle envisage de passer tous les postes de travail (un parc d’environ 70000 PCs) aux logiciels libres à échéance 2013 selon le colonel Nicolas Geraud, de la direction générale de la gendarmerie nationale qui participait aux journées OpenSource /Solutions Linux 2008 au CNIT à la Défense.

Il s’agit d’un travail de longue haleine en gérant au mieux le changement et en minimisant le coût de ce changement – moins de formation nécessaire liée à l’utilisation d’OpenOffice et de Firefox sous environnement Windows pendant deux ans.

En arrière plan, la migration avait débuté avec les serveurs – sous la distribution Linux Debian – quelques années avant que le choix pour les postes utilisateurs ne se porte sur une distribution Linux Ubuntu – dérivée de Debian.

Il semblerait que la gendarmerie opère déjà dans le but de fournir les meilleurs services possibles dans le cadre d’un contrôle des coûts et d’une utilisation communautaires des logiciels libres qui font leurs preuves – c’est le cas de l’utilisation de OCS Inventory pour l’inventaire du parc PCs, etc.

C’est une excellente initiative et dans une optique du faire plus et mieux pour un coût moindre ! Il ne faut pas oublier que toutes les économies intelligentes de ce type nous coûtent moins à tous en tant que contribuables…;).

Il reste maintenant à mutualiser ces efforts avec d’autres administrations françaises voire de partager les expériences avec les administrations des autres pays européens afin de bénéficier d’effets d’échelles.

Enfin, il y a un juste retour vers la communauté qui développe puisque les administrations puisent dans la communauté et participent en même temps à celle-ci.